Mass Moving, des Insoumis dans l’Art

52’Mass Moving - Presentation
Version française – Nederlandse Versie – English Version

L’histoire d’un mouvement artistique né en Belgique et en Hollande dans la foulée de mai 68. Composé d’artistes et d’ingénieurs, le groupe se définit par des projets et des actions éphémères.

Le but de Mass Moving ? Sortir l’Art des musées et des galeries en investissant la ville et la rue, promouvoir l’importance de la terre et le concept de chaîne planétaire, faire appel à une dimension ludique et à la participation des spectateurs, dénoncer l’ordre bourgeois et les conventions établies.

Le groupe se définit par des Actions réalisées à travers le monde. Butterfly Project lors de la Biennale de Venise, Human Incubation à Amsterdam, Shadow Project à Hiroshima, Réserves d’eau pure dans l’Himalaya, Sound Stream du Cameroun à la Norvège, Society in Conflict à Bruxelles, Ludic Environment Machine, Voiture bétonnée, les projets se succèdent menés entre autres par Raphaël Opstaele et Bernard Delville, le groupe étant en principe anonyme.

Quand les Mass-Movers réalisent que le fonctionnement du groupe ne correspond plus à leur idéal de départ, ils se sabordent en 1976 par un autodafé spectaculaire, détruisant les machines, brûlant les dessins, les photos, les films et les affiches.

A travers Mass Moving et ses actions, c’est non seulement l’histoire d’une époque qui est racontée, mais aussi les débuts des mouvements écologistes et des énergies alternatives.

Commander le DVD

Le film est illustré par de nombreuses archives d’époque.

Réalisation : Françoise Levie
Durée : 52’
Avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique et des télédistributeurs wallons. Avec l’aide du Vlaams Audiovisueel Fonds

© 2007 Memento Production, A Private View, R.T.B.F.

Sélection au Festival International du Film d’Art de Montréal 2007