Montreurs et Vues d’Optique

Montreurs et Vue d'Optique - CouvertureLes Vues d’optique ornent les murs des maisons. On les trouve dans les ventes publiques et chez des antiquaires spécialisés. On sait cependant peu de choses sur ces gravures du 18e siècle.
Où furent-elles publiées et par qui ? Que signifient les mentions qu’elles portent ? Quels étaient leurs sujets ? Comment les regardait-on ? Quelles sont les pièces rares ? Comment reconnaître une vue d’optique aujourd’hui ?

L’ouvrage de Pierre Levie tente de répondre à toutes ces questions, et décrit l’activité des éditeurs de la rue Saint-Jacques, où les vues d’optique étaient produites en France, et de leurs principaux concurrents en Allemagne, en Italie ou en Angleterre.
Le livre évoque enfin l’activité des montreurs qui présentaient les spectacles de vues d’optiques. Etaient-ils vraiment des Savoyards, comme on les appelait ?

Pierre Levie, a toujours été attiré par le cinéma. Il a réalisé et produit des films de fiction, des documentaires et des films d’animation. Un de ces films, le Cheval de Fer, co-réalisé avec Gérald Frydman, a obtenu la Palme d’or au Festival de Cannes en 1984. Mais sa vraie passion est l’archéologie du cinéma qu’il a traitée en une série de films pour la télévision. Les vues d’optique y occupent une place particulière.

Un livre de Pierre Levie
Edité par Sofidoc en 2006.
Distribution : Memento Production